Le con du jour : Franz Olivier Giesbert

Publié le par bbr-lejournal

eva-joly-patrick-besson-454411-jpg_306066.JPG

 

Franz Olivier Giesbert, journaliste bobo Parisien qui n'a jamais rien fait de sa vie que de relayer la propagande du système et d'en dénigrer les opposants, a déclaré que la démission du pape a "fait sauter le tabou de l'infaillibilité pontificale". Premièrement, avant de pondre des textes sur la religion catholique, qui lui semble relativement inconnue, il faudrait qu'il sache qu'un pape ne "démissionne" pas, il renonce à sa charge, ce qui n'a rien à voir. Deuxièmement, et c'est là qu'on rigole le plus, le journaliste en carton se rêve en intellectuel-théologien en parlant de l'infaillibilité pontificale, qui serait un "tabou" (?!?) et qui aurait sauté. La vérité c'est que rien n'a sauté du tout, que l'infaillibilité pontificale est liée au statut du pape et pas à sa personnalité, ni à ses agissement. Quand bien même un pape annoncerait que les moutons sont bleus, cela n'enlèverait rien à l'infaillibilité pontificale qui porte uniquement sur le dogme catholique et toutes les déclarations qui sont faites dans le respect de celui-ci. En renonçant à sa charge, le pape n'a fait sauter aucun "tabou". L'infaillibilité pontificale n'est un "tabou" que pour les éternels ennemis de l'Eglise.

 

Une fois de plus la médiacratie parisienne a révélé toute l'étendue de son ignorance, de sa bêtise profonde, voire de sa débilité. Nous n'en sommes pas étonnés !

Publié dans Nationale

Commenter cet article